Actus Sport

29 août 2016

Endurance : le SERT champion pour la quinzième fois !

Endurance : le SERT champion pour la quinzième fois !

15 x 1 = SERT

Et de quinze… Un quinzième titre de champion du monde d’Endurance à l’arraché pour le Suzuki Endurance Racing Team, qui porte toujours aussi bien son numéro 1. Pourtant, rien n’était joué d’avance à Oschersleben…

Deux Suzuki sur le podium final en Endurance : la n°1 du SERT, championne, et la n°50 du Team Motors Events, 3e et arrivée en tête du championnat à Oschersleben !

Deux Suzuki sur le podium final en Endurance : la n°1 du SERT, championne, et la n°50 du Team Motors Events, 3e et arrivée en tête du championnat à Oschersleben !

Le palmarès est éloquent… Le team d’endurance Suzuki le plus célèbre de France, le SERT, est une nouvelle fois sacré champion du monde. C’est la quinzième fois, et une conservation puisque le titre était déjà dans la poche en 2015. Le numéro 1 restera donc sur la Suzuki bleue l’an prochain. Dominique Méliand peut être fier de son trio de pilotes qui, s’il n’a remporté aucune des quatre courses de la saison (24H du Mans, 12H de Portimão, 8H de Suzuka et 8H d’Oschersleben, le Bol d’Or à venir n’en faisant hélas pas partie…), réussit à terminer pour un petit point en tête du classement des teams ! Bravo à Vincent Philippe (10e couronne avec le team !), Anthony Delhalle et Etienne Masson, qui sont parvenu à gérer cette dernière course en Allemagne pour obtenir le titre. Car en arrivant à Oschersleben ce week-end, c’était bien une Suzuki qui était en tête du championnat du monde d’endurance, mais pas celle du SERT…

En effet la n°50 du Team Motors Events arrivait avec une belle marge d’avance, avec 68 points contre 59 pour le SERT et 52 pour le GMT94. Mais les deux teams officiels ont dominé ces 8H d’Oschersleben le GMT94 arrivant vainqueur devant le SERT. 88 points pour le SERT, 87 points pour le GMT94 (!) et 78 points pour le Team Motors Events qui n’a pas à rougir du résultat, loin de là, face à des teams soutenus officiellement par les marques (ils terminent devant le team officiel Honda, le SRC Kawasaki, le team officiel Yamaha YART et le team japonais F.C.C. TSR Honda…).

Encore une couronne pour le SERT, qui repartira en 2017 avec le numéro 1. Encore...

Encore une couronne pour le SERT, qui repartira en 2017 avec le numéro 1. Encore…

Si le SERT termine en tête du classement des teams, ce n’est en revanche pas le cas de ses trois pilotes, seconds ex-aequo avec 88 points. Le seul et unique pilote champion du monde d’endurance 2016 est Lucas Mahias, notre pilote touche-à-tout national. Également classé en World Superbike et en Superstock 1000, Lucas est, avec 123 points, seul en tête grâce à ses points marqués avec le team Suzuki R2CL au Mans et avec le GMT94 au Portugal, au Japon et en Allemagne. Un résultat exceptionnel pour le jeune pilote qui rentre dans l’histoire du championnat EWC ! La saison du championnat du monde d’endurance FIM EWC s’achève donc sur un nouveau sacre du SERT, mais les courses ne sont pas terminées pour autant. Toutes ces équipes se retrouveront pour la finale les 16, 17 et 18 septembre prochains sur le circuit Paul Ricard du Castellet, pour le Bol d’Or. Avec la pression de la saison 2016/2017 qui commence…

Par Agora Moto, photos Good-Shoot.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*