Bottes

18 avril 2014

Essai bottes Helstons Trophy

Essai bottes Helstons Trophy

Touristes Trophy

Les bottes Helstons Trophy sont des bottes classiques s’adressant aux motards ayant envie ou besoin de rouler dans des bottes habillées en étant un minimum protégés et sans risquer d’abimer leurs chaussures. Elles sont vantées comme résistantes et étanches par la marque, alors nous avons longuement vérifié en conditions réelles…

Les Trophy sont résistantes et classe : l'idéal pour qui veut rester habillé en deux-roues...

Les Trophy sont résistantes et classe : l’idéal pour qui veut rester habillé en deux-roues…

Bon, tenue correcte exigée : pantalon, chemise, veste, le blouson de moto par-dessus….et aux pieds, je mets quoi ? Les chaussures habillées, que le sélecteur et la pluie vont ravager et qui arrivent en dessous de la malléole ? Les bottes de moto avec slider, qui vont si bien avec un costume ? Bon, et bien je prends deux paires de chaussures dans ce cas ! Ah, j’allais oublier que seul un paquet de mouchoir pouvait rentrer sous ma selle ! La solution, la voici : des bottes de moto aussi belles qu’étanches, avec un cuir résistant et une protection discrète pour le sélecteur. Lors de cet essai longue durée, j’ai eu le temps d’apprécier ces bottes Helstons par tous les temps et dans toutes les situations. Commençons par le commencement, la sortie de boîte… Le cuir a l’air de très bonne qualité, les finitions sont excellentes, hormis quelques fils de coutures qui dépassent par endroits.

L’extérieur est entièrement en cuir gras noir, doublé au niveau du sélecteur sur les deux chaussures, pour avoir une symétrie ou si vous possédez une Anglaise des années 60 avec sélecteur à droite, avec laquelle ces Trophy s’accorderont à merveille ! L’intérieur est lui aussi en cuir clair, jusqu’à la semelle et entre les deux se situe une membrane étanche. La semelle est en caoutchouc, avec des crampons peu profonds, et le talon est rapporté (clouté) et ne semble pas avoir été réalisé dans la même matière que le reste de la semelle. Les lacets d’origine sont enduits, et assez larges. Enfin le serrage à la cheville, uniquement pensé pour le look avec une boucle métallique sur le côté, est du plus bel effet.

A toute épreuve

La finition de ces bottes Helstons est appréciable, avec une belle résistance à l'usure.

La finition de ces bottes Helstons est appréciable, avec une belle résistance à l’usure.

Premier enfilage, les bottes sont très rigides, autant la semelle que le cuir la constituant. Il va y avoir un long et douloureux rodage à faire, mais cela laisse à penser que ces bottes vont tenir dans le temps. Début de l’essai en plein hiver, les bottes sont vendues avec une membrane étanche et le temps s’annonce exécrable pendant deux semaines : c’est parti ! Nous n’y avons pas été de main morte, à faire exprès de rouler et de poser le pied dans les flaques d’eau, repartir dans les même conditions avec le cuir pas encore sec du trajet précédent… Le résultat est très convaincant, l’eau n’est pas rentrée dans les bottes. Même si le vent glacial sur le cuir humide à fini par geler les pieds, ils étaient au sec. Les bords au niveau de la languette sont suffisamment hauts pour empêcher l’eau de rentrer et la semelle s’avère assez accrocheuse sur sol mouillé, même sur les bandes peintes.

Seul l’enduit des lacets est parti dès le premier jour de déluge, ce qui n’est qu’un détail. Mais pourquoi enduire des lacets sur des bottes étanches ? Au fur et à mesure du rodage, les bottes sont devenues de plus en plus confortables, et plus faciles à enfiler. Elles peuvent être portées tout au long de la journée, en moto, au bureau, à la maison, sans y penser. Helstons ayant visiblement pensé à pas mal de choses, la boucle de serrage au niveau de la cheville fait un bruit caractéristique de chaussure de cow-boy lorsque l’on marche, qu’il est possible d’annihiler en serrant la boucle sur son dernier cran. Personnellement j’aime bien ce petit cliquetis métallique ! Autre détail : la boucle pour aider à l’enfilage de la botte est grande et solidement cousue, un bon point. Le look est vraiment très sympa, et ces bottes ne font pas penser au premier coup d’œil à des équipements de moto, votre essayeur du jour ayant même eu droit à un « mais tu ne vas pas aller tremper tes chaussures en moto par ce temps, tu vas les abimer ! »

Les Trophy ont été portées trois mois tous les jours, et ont parcouru plus de deux mille kilomètres…par contre nous n’avons pas compté les pas ! Comme vous pouvez le voir sur les photos effectuées après le test, la tenue dans le temps a l’air très bonne, le cuir ne s’étant pas du tout marqué, ni au niveau du sélecteur, ni au niveau de l’intérieur du talon, qui vient frotter au niveau des platines de reposes-pieds. Les Helstons Trophy sont donc un produit de qualité, durable et bien fini, qui se paye cher, mais pas tant que ça si l’on compare au prix de bottes habillées classiques qui, elles, ne résisteront probablement pas à un usage moto !

ON AIME : ON N’AIME PAS :
+ La finition, quasi parfaite – Le rodage long
+ Le look, recherché – L’enduit des lacets qui part
+ L’étanchéité très correcte
+ La qualité du cuir employé

FICHE TECHNIQUE

Bottes en cuir gras, doublure intérieure en cuir de vachette, semelle caoutchouc (talon cloué), renfort au niveau du sélecteur, boucle de serrage de cheville, protection pluie par membrane étanche.
Du 40 au 46 en cuir gras noir, cuir split gras beige, cuir gras tan (marron).

TARIF

239 €

NOTES

Finition : 10/10
Enfilage : 6/10
Confort : 9/10
Étanchéité : 8/10
Protection : 7/10
Rapport qualité/prix : 9/10

NOTE GLOBALE

8,2/10

Par Max, photos Simon Palatchi

8 réflexions au sujet de « Essai bottes Helstons Trophy »

  1. Article parfait, car ces bottes sont un vrai délice en tout points. SAUF deux points importants à noter (j’ai le modèle brun) :

    1 / Le premier modèle qui m’a été livré était légèrement différent en apparence à celui présenté sur le site internet Helston : logo Helston imprimé sur le côté, cuir plus « plastique », finition bien moins bonne et semelle qui se détache après… cinq jours, celle-ci n’étant pas cousue mais collée. Le modèle du site internet, qui m’a été immédiatement renvoyé après échange et plainte, comprend bel et bien une semelle rigide, un peu ‘crantée », cousue et clouée, un cuir bien plus beau et plus « robuste » en apparence, et une finition bien plus léchée, comme pour la languette qui reste intacte alors que celle de l’autre modèle était décousue après trois jours. Attention, je déconseille donc fort le modèle avec logo imprimé sur le côté qui, si mon cas n’était pas une exception, fait beaucoup plus minet que moto.

    2 / Mes chaussures ne sont absolument pas étanches, elles percent comme s’il n’y avait aucune membrane.

    A part ça, elles sont confortables comme des pantoufles (je marche beaucoup avec), solides et très belles.

  2. Achat en décembre: Au début cuir très rigide (a priori de bonne longévité) puis très souple au bout de quelques semaines; mais, chaussures se sont décollées (en regardant la semelle: aucune couture) Pourquoi il est marqué cousues???

  3. @ Larsen : N’avez-vous pas eu, comme Dalous dans le message précédent, un souci lié au modèle ? Notre paire de test a bel et bien des semelles cousues (détaillez les photos) et un talon cloué, et dispose d’une membrane parfaitement étanche. Le testeur, qui en a fait ses chaussures quotidiennes depuis, en est à une trentaine de milliers de kilomètres et un deuxième hiver avec les pieds toujours au sec, quelles que soient les conditions !

    La rédaction

  4. Note a la redaction
    Ce pourrait il que helston vous fasses parvenir des chaussures plus robuste pour les essaies que celles vendu en magasin??

  5. @ Fredo : Probablement pas, mais comment vérifier ? Petite rédaction, nous n’avons pas les moyens d’acquérir en propre plusieurs modèles de chaque produit testé pour vérifier l’uniformité de la production. Normalement les marques nous confient des produits piochés dans leur production.

    La rédaction

  6. Je comprend ,c,est deja bien de pouvoir faire des essaies pour informer les gens interesser..
    Ma copine a acheter une paire de gants helston ,deux jours apres ,les coutures rendaient l,âme…
    Reprise de la part d,helstons tout devant discuter sec avec le revendeur…
    La nouvelle paire tiens beaucoup mieux la route

  7. Larsen à Agora
    J’ai acheté deux paires trophy dont l’une a lâché effectivement en très peu de temps pas l’autre pour l’instant… Est-ce qu’elles sont différentes je n’en sais rien (achetées au même magasin en tout cas), je pense que la colle sur la 1ère paire a tenu jusqu’ici.
    J’ai gueulé au magasin qui a renvoyé à helstons la paire, résultat plusieurs semaines d’attente pour retrouver ma paire de godasses recollée mais qui n’a pas tenue non plus (quelques semaines seulement)
    Sur l’autre paire la languette a lâché, je l’ai aggrafée car marre …
    Décision: envoi chez cordonnier à mes frais qui était étonné que le talon ne soit pas clouté ( au cas où cela avait une erreur, il était facile de la reclouer pendant le temps du sav mais quedalle) J’ai fait faire une couture blake + clous 60€ rajoutés .
    Moralité; beau cuir, belle chaussures en apparence mais liaison à la con avec la semelle. elles ne sont plus fabriquées d’ailleurs. le modèle messenger serait cousu et clouté lui, ça y ressemble au vu des photos? Pour vérifier une paire de grole de toute façon il faut la démonter et pas seulement lire l’étiquette ou regarder des simili coutures (très bien imitées d’ailleurs sur certaines chaussures).

  8. Pour information, message de confirmation d’ Helstons que j’ai reçu par mail:
    « Ce modèle n’a jamais eu de semelle cousue. Auparavant, nous utilisions une semelle collée et qui avait l’aspect d’une semelle cousue car sur le pourtour il y avait une fausse couture. Nous avons changé, il y a un bon moment, de fournisseur de semelle et la nouvelle n’a plus cette fausse couture. Si nous avions utilisé une semelle cousue (comme sur nos baskets), nous n’aurions pas pu mettre de membrane ca les coutures auraient détérioré la membrane. Donc en résumé seules nos baskets ont une semelle cousue »
    Ps: mon message d’hier a disparu c’est dommage. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*