Casques

14 octobre 2016

Essai casque Dexter Atome

Essai casque Dexter Atome

Le casque élémentaire

Un casque racing en fibre, bien équipé pour 139 euros ? Oh, oh… Ça, ça doit cacher quelque chose ! Nous allons tester ce casque intégral Dexter Atome et voir ce qu’il en est réellement.

Dexter vous connaissez ? Non ? Loin des casques de marque, Dexter est une marque de distributeur, Motoblouz en l’occurrence, qui propose des casques tel cet intégral à un tarif défiant toute concurrence. De quoi avoir des doutes. Fondés ? Sorti de son carton, le Dexter Atome est encore dissimulé derrière une belle housse aux couleurs de la marque. Hop, on enlève la housse et on découvre un joli heaume, ici dans une robe noire mate juste rehaussée de logos rouges et d’inscriptions « Dexter » en gris anthracite. C’est discret, sobre, efficace. Il y a trois aérations en plastique noir brillant au menton, au front et à l’arrière, toutes trois s’actionnent avec des boutons larges aisément préhensibles avec des gants.

Ce Dexter Atome ressemble beaucoup à un Shoei XR 1100. Il y a pire comme inspiration, surtout lorsque équipement et qualité sont également au niveau du modèle !

Ce Dexter Atome ressemble beaucoup à un Shoei XR 1100. Il y a pire comme inspiration, surtout lorsque équipement et qualité sont également au niveau du modèle !

Le design est assez allongé, non sans rappeler un Shoei XR 1100 essayé précédemment ! D’ailleurs, comme sur le Japonais, l’écran ne possède pas d’aspérités pour la fixation et le système de retenue est assez similaire; deux pattes avec ressorts viennent le bloquer. La manipulation n’est pas très aisée et il vaut mieux ne pas forcer. A l’intérieur on retrouve des mousses épaisses et au toucher très doux, une boucle double-D pour la fermeture, un déflecteur sous le menton, et un cache nez. C’est assez complet, et encore une fois comme beaucoup de casques typés racing il n’y a pas d’écran solaire intégré. Il va falloir passer par le montage d’un écran solaire. Tiens ! D’ailleurs il reste des choses dans le carton… On trouve en plus du casque la notice, les traditionnels réfléchissants obligatoires, une lentille Pinlock…et un écran fumé !

Vous êtes sûrs ? 139 € ?

L’équipement est donc très fourni pour le prix, de plus les mousses sont démontables et lavables et il y a deux languettes de retrait des mousses en cas d’urgence, comme sur certains casques haut de gamme. Le casque est très léger en main, avec 1 350 g indiqués, et vérifiés à plus ou moins 50 g en XL (1404 grammes pour être exact). Joli score, mieux que certains casques en carbone. Bien, voyons ce que ça donne sur la tête : l’enfilage est « serré », encore une fois il me fait penser au XR 1100…

Boucle double D, languettes d'extraction d'urgence, lentille Pinlock et écran fumé en série... Sur le rapport prix/équipement, le Dexter Atome ne craint personne !

Boucle double D, languettes d’extraction d’urgence, lentille Pinlock et écran fumé en série… Sur le rapport prix/équipement, le Dexter Atome ne craint personne !

Ce qui est un très bon choix d’inspiration au demeurant. Les lunettes passent, mais plus difficilement que dans d’autres casques. On se sent bien à l’intérieur, l’écran se manipule facilement, et son champ de vision est très large sur les côtés. En revanche il n’est pas très haut et une fois le casque bien positionné sur la tête il faut un peu se casser le cou pour ne pas être gêné par le haut du Pinlock, ce dernier étant toujours aussi efficace pour éviter la buée. Les écrans sont assez fins, et on sent bien que le fumé n’est pas fait d’un plastique haut de gamme. Il est sensible au soleil rasant en s’opacifiant un peu. Lorsque les ventilations sont fermées, il n’y a pas de rentrée d’air indésirable dans le casque, et il est parfaitement étanche à la pluie. Revers de la médaille, si vous aimez les décapotables les ventilations ne sont pas très efficaces, surtout à l’arrière. Au roulage sur un roadster, quelque chose me choque… Ah, oui je roule plus vite que d’habitude !

L’insonorisation du casque est impressionnante, et le place dans le haut du panier ! Sur ce point ce casque joue dans une cour trois à quatre fois supérieure en terme de tarif. Il reste de plus bien équilibré sur la tête et ne bouge pas tant que l’on reste droit, tout en créant néanmoins un appui sensible lorsque l’on se retourne.

Vous êtes vraiment sûrs du prix ?

Compte tenu de l’équipement, du confort, de l’insonorisation et du poids, ce casque est d’un rapport qualité prix tout simplement excellent. Si on le compare à des concurrents proposant les mêmes prestations, on pourra lui reprocher une peinture très fine dont il faudra prendre soin pour éviter les marques (c’est toutefois fréquent avec les peintures mates, probablement moins avec un vernis brillant), ainsi qu’une fixation de mousse de calotte qui se décroche perpétuellement au niveau de l’écran sur notre modèle d’essai (sans jamais se détacher intégralement). Sauf que peu de casques offrent de telles prestations à ce prix. Bref, ce Dexter Atom est une très bonne affaire !

ON AIME : ON N’AIME PAS :
+ L’insonorisation excellente – La garniture de coiffe qui se décroche sur l’avant
+ Le rapport prix équipement – La peinture très fine
+ Le confort intérieur – Les aérations peu efficaces
+ L’étanchéité

 

FICHE TECHNIQUE

Casque en fibre tri-composite disponible en deux tailles de coques (XS-M et L-XL), intérieur en tissu « Dexter Tech » démontable et lavable, système d’extraction d’urgence, écran incolore et fumé « Pinlock ready » fournis, lentille anti-buée Pinlock, trois ventilations, déflecteur nasal, bavette anti remous, jugulaire à boucle double-D, emplacements pur oreillettes ou intercom.
Du XS au XL en 3 coloris unis (Blanc mat, Noir métal et Noir mat) et 1 décoration Hammer.
Poids : 1 350 g annoncés, 1 401 g vérifiés en XL.

TARIF

Casque : 139,90 € dans cette version unie, 149,90 € en version Hammer.
Écran : n.c.

NOTES

Finition : 7/10
Équipement : 9/10
Enfilage : 9/10
Port de lunettes : 8/10
Manipulation ventilations : 10/10
Manipulation écran : 7/10
Confort acoustique : 10/10
Champ visuel : 9/10
Étanchéité : 10/10
Rapport qualité/prix : 10/10

NOTE GLOBALE

8,9/10

Photo : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiLes ventilations, larges et d'aspect robuste, sont facile à appréhender même avec de gros gants. Photo : Simon PalatchiLes ventilations, larges et d'aspect robuste, sont facile à appréhender même avec de gros gants. Photo : Simon PalatchiLes ventilations, larges et d'aspect robuste, sont facile à appréhender même avec de gros gants. Photo : Simon PalatchiLes ventilations, larges et d'aspect robuste, sont facile à appréhender même avec de gros gants. Photo : Simon PalatchiLa peinture mate de notre modèle d'essai s'est révélée fine et sensible aux impacts divers. C'est toutefois le lot de beaucoup de peintures mates... Photo : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiLe mécanisme de l'écran semble calqué sur celui d'un Shoei... En un peu plus réticent cependant. Photo : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiUne boucle double-D à ce niveau de prix, c'est rare. Si on ajoute les languettes d'extraction rapide en cas d'urgence, c'est encore plus rare... Photo : Simon PalatchiLe Dexter Atome revendique fièrement ses couleurs françaises, du moins pour la partie conception. Photo : Simon PalatchiLe déflecteur nasal fourni est suffisamment court pour ne pas venir buter sur le nez. Photo : Simon PalatchiLa finition est globalement d'un très bon niveau, bien loin de ce que le tarif low-cost pouvait laisser craindre. Chapeau ! Photo : Simon PalatchiPhoto : Simon PalatchiLa bavette de mentonnière a rapidement subi les assauts d'une barbe courte. Pour autant, son état reste assez fringant après plusieurs milliers de kilomètres. Photo : Simon PalatchiUne boucle double-D à ce niveau de prix, c'est rare. Si on ajoute les languettes d'extraction rapide en cas d'urgence, c'est encore plus rare... Photo : Simon PalatchiÉcran fumé et lentille anti-buée Pinlock sont fournis en série, en plus de l'écran incolore standard. Les écrans semblent minces et assez fragiles, à manipuler et entretenir avec précaution. Photo : Simon PalatchiÉcran fumé et lentille anti-buée Pinlock sont fournis en série, en plus de l'écran incolore standard. Les écrans semblent minces et assez fragiles, à manipuler et entretenir avec précaution. Photo : Simon PalatchiPoint faible de notre modèle d'essai, la garniture de coiffe qui se décroche sur l'avant du casque. Si elle reste en place, c'est néanmoins un point à surveiller sur ce Dexter Atome. Photo : Simon PalatchiAvec un rapport prix/qualité/équipement et une insonorisation de haut vol, ce casque Dexter fait marquer des points à la marque française. Photo : Simon Palatchi

Par Max, photos Simon Palatchi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*