Produits Divers

24 janvier 2014

Essai Pantalon Bering California

Essai pantalon Bering California

Envies d’ailleurs

Outre la veste, Bering propose également un pantalon California. L’arme fatale contre les éléments, le fute idéal pour partir en vadrouille sur et hors des sentiers battus.

Une vaste poche prend place sur la cuisse, avec deux aérations de part et d'autre.

Une vaste poche prend place sur la cuisse, avec deux aérations de part et d’autre.

Le pantalon California partage les mêmes qualités que la veste du même nom. Et le même unique défaut, à savoir un tarif franchement salé. Pas loin de 450 € pour un pantalon de moto, cela le positionne d’emblée comme un produit haut de gamme. Ce qu’il est… La finition est irréprochable, et le Calif’ s’avère tout aussi chaud et étanche que la veste. Il reprend également le concept des deux membranes amovibles (Gore-Tex étanche et doublure chaude) et peut lui aussi revendiquer l’appellation « 3 en 1 ». Les deux poches de cuisses sont cernées, devant et derrière, par des aérations zippées, afin de laisser passer un peu d’air par temps chaud. Dans cette optique, le coloris clair sera préférable au noir intégral, pour d’évidentes raisons d’absorption de chaleur… Notez que cet alliage gris/noir, s’il est salissant, permet en outre de se camoufler dans la neige. On ne sait jamais…

Comme pour la veste homonyme, le doublure chaude ne peut s’installer qu’avec la membrane Gore-Tex en place ! Niveau aspects pratiques, le pantalon fait aussi bien que la veste : quatre poches (les deux sur les cuisses pré-citées et deux poches conventionnelles), un zip de raccordement avec une veste ou blouson et des réglages aux chevilles et à la ceinture. La longueur des jambes est également réglable au niveau des chevilles, via des Velcro. Si l’amplitude de réglage est minime, ce système a toutefois le mérite d’être présent ! Niveau sécurité, même topo, avec des protections aux genoux (réglables en hauteur) et aux hanches. Si les genoux sont dûment coqués, les protections en Poron (matière souple, comme une mousse dense) des hanches nous ont parues un poil « légères ». Elles respectent toutefois la réglementation CE… Le pantalon California est conçu pour rouler dans toutes les conditions ! En cette saison post-Dakar où les grandes étendues d’Amérique du Sud ont déployé leurs charmes, ce pantalon est un appel à l’aventure.

ON AIME : ON N’AIME PAS :
+ La qualité de réalisation – Le tarif vraiment très élevé
+ Le confort et l’étanchéité – Et c’est tout !
+ Les aspects pratiques
+ La robustesse

 

FICHE TECHNIQUE

Pantalon trois-en-un en textile (Nylon), protections CE aux genoux (réglables en hauteur) et hanches (en Poron) EN 1621-1, quatre poches extérieures, doublure filet fixe, membrane Gore-Tex amovible, doublure chaude amovible, système d’aérations, zip de raccordement pantalon/veste, éléments rétro-réfléchissants 3M, élastiques de bas de jambes amovibles, jambes réglables en longueur.
Du S au 4XL en noir et noir/gris.

TARIF

439,90 €

NOTES

 

Finition : 10/10
Enfilage : 9/10
Confort : 10/10
Étanchéité : 10/10
Aspects pratiques : 10/10
Protection : 9/10
Rapport qualité/prix : 7/10

 

NOTE GLOBALE

9,3/10

Par Simon Palatchi, photos Emilien Braud

2 réflexions au sujet de « Essai Pantalon Bering California »

  1. Salut,
    Les protections genoux et hanches du pantalon Bering California sont-elles amovibles pour une utilisation occasionnelle hors moto ?

  2. Bonjour Stéphan,

    le pantalon Bering California possède des protections aux hanches et aux genoux qui sont amovibles, notamment pour pouvoir le laver et/ou pour une utilisation occasionnelle hors moto !

    Simon Palatchi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*