Vestes / Blousons

27 mars 2015

Essai veste Ixon Fjord

Essai veste Ixon Fjord

Antigel !

Nous avons testé cet hiver la veste Ixon Fjord qui entend offrir toutes les prestations des vestes tourisme haut de gamme, pour moitié moins cher. Alors ? Vantarde la Fjord ?

La longueur conséquente dans le dos permet d'empêcher le moindre filet d'air frais au bas du dos ! Notez les pads présents pile là où un sac à dos vient appuyer. Malin !

La longueur conséquente dans le dos permet d’empêcher le moindre filet d’air frais au bas du dos ! Notez les pads présents pile là où un sac à dos vient appuyer. Malin !

Fjord. Là, vous pensez Norvège, étendues sauvages et froides, rennes, saumons et bains d’eau glacée… Bref, l’aventure avec un grand A. A première vue, cette veste aux allures de vêtement de voyageur au long cours semble complète au niveau de l’équipement et plutôt légère à porter. Elle est équipée de protections C.E. aux coudes et aux épaules, mais pas de dorsale d’origine. Un emplacement est toutefois prévu pour en placer une en option. La doublure va presque jusqu’au bout des manches et possède un rabat sur le devant afin de couvrir la zone de la fermeture éclair du blouson. A l’usage cela s’est révélé très efficace et pratique car la doublure ne possède pas sa propre fermeture éclair.
Il y a une grande poche fermant grâce à un scratch à l’intérieur de la doublure, mais peu pratique à l’usage, une petite poche à téléphone à l’intérieur du blouson sous la doublure, une assez grande poche à l’intérieur du blouson, étanche et accessible avec la doublure en place permettant de ranger permis, carte grise, carte verte et autres papiers.

A l’extérieur du blouson, il y a deux vastes poches fermant par rabats et scratch, le rabat les rend plutôt étanches, mais il faut dans ce cas bien placer le scratch sinon, c’est la noyade assurée ! L’une des poches de notre modèle d’essai avait d’ailleurs une couture mal faite au niveau d’une poche, cousue à côté du tissu et laissant un trou béant. Un défaut de finition qui passe en garantie (défaut de fabrication).

Pour en finir avec les rangements, deux emplacements assez vastes s’ouvrent via des fermetures latérales sur le blouson. La seule utilité que je leur ai trouvée est la possibilité pour la passagère d’y réchauffer ses mains tout en s’attachant à vous…

Même constat que pour le dos sur les épaules ! Cette veste est décidément bien pensée...

Même constat que pour le dos sur les épaules ! Cette veste est décidément bien pensée…

La veste est large, mais peut se resserrer au niveau de la taille à l’aide de deux sangles. Elle descend assez bas et permet de couvrir le bas du dos. Plus adaptée à la position droite d’un trail ou d’une GT, la veste est toutefois suffisamment fine pour ne pas faire un bourrelet gênant lorsque l’on se trouve sur une moto ou la position est plus inclinée comme un roadster.

Cette Fjord est d’un très grand confort lorsqu’on la porte : légère et souple, elle se fait oublier. Le col en néoprène est doux et les deux réglages du bouton-pression de fermeture au niveau du cou permettent un serrage adapté aux différentes encolures. Pour ma part, cette zone est souvent critique sur les blousons avec une patte qui finit par pendouiller bêtement. Ici pas de souci !

Protection thermique de haut niveau

La doublure thermique assure un confort de premier ordre, même par très basses températures. En revanche, elle ne va pas assez loin dans les manches...

La doublure thermique assure un confort de premier ordre, même par très basses températures. En revanche, elle ne va pas assez loin dans les manches…

C’est fin, c’est léger, c’est bien, mais est-ce que ça tient chaud ? Oui, malgré cette légèreté la veste tient chaud, et la membrane étanche permet aussi de faire un coupe vent efficace. Le buste est très bien protégé du froid et la longueur permet de ne pas avoir de rentrée d’air par le bas. Le rabat de la doublure joue aussi bien son rôle. Bien sûr, pour traverser la Sibérie en décembre, elle n’est pas à la hauteur d’une veste telle que la Bering California essayée dans cette rubrique auparavant, bien plus lourde mais surtout bien plus chère. Toutefois, elle assure très bien son rôle jusqu’à – 5°C. Seuls quelques filets d’air bien froid se font ressentir au niveau des poignets, malgré des manchettes de gants plutôt longues. Le froid semble passer entre la fin de la doublure du poignet et le début de la doublure matelassée. Pour y remédier il faut posséder des gants avec une manchette suffisamment longue pour recouvrir cette zone.

L’étanchéité de cette veste n’a pas été prise en défaut, malgré un roulage quotidien sous des temps variés de neige fondue et de pluie hivernale, même sous une très forte pluie (celle bien salée, « qui remonte d’en bas » comme le dirait Tom Hanks dans son rôle de Forrest Gump) où même les mousses du casque ont commencé à prendre l’eau par en dessous, l’eau n’a pas traversé la veste !
On est donc face à une veste à la fois légère et chaude, pratique pour rouler au quotidien, résistante aux intempéries et au look baroudeur plutôt agréable. Reste un dernier point de détail non négligeable : le prix… Quoi ? 140 € !?! J’achète !

ON AIME : ON N’AIME PAS :
+ La légèreté de cette veste hiver – L’absence totale de dorsale, même en mousse
+ L’efficacité thermique – L’électricité statique générée par la doublure !
+ La coupe convenant à de multiples morphologies – Une poche de la doublure plutôt impraticable
+ Le tarif, vraiment très doux !

FICHE TECHNIQUE

Veste textile en Noxitex 600 deniers, doublure thermique hiver amovible, insert étanche et respirant, quatre poches extérieures, une poche étanche, deux poches intérieures, deux poches doublure, protections Arron certifiées EN 1621-1 aux coudes et aux épaules, poche pour protection dorsale, empiècements réfléchissants, ajustements aux bras, aux poignets et aux hanches, rehausse col néoprène, rabat sous zip frontal, connexion pantalon par zip au bas du dos.
Du S au 5XL en noir, noir/gris, noir/jaune vif, noir/rouge et noir/gris/rouge.

TARIF

149 €

NOTES

Finition : 7/10
Enfilage : 10/10
Confort : 8/10
Étanchéité : 8/10
Aspects pratiques : 7/10
Protection : 7/10
Rapport qualité/prix : 9/10

NOTE GLOBALE

8/10

Par Max, photos Simon Palatchi