Actus Sport

11 avril 2017

GP d’Argentine 2017, Termas de Rio Hondo, Moto2

GP d'Argentine 2017, Termas de Rio Hondo, Moto2

KTM montre les dents

Si Franco Morbidelli décroche une seconde victoire consécutive lors de ce GP d’Argentine, c’est toutefois vers une moto concurrente que tous les regards ont été braqués à Termas de Rio Hondo : la KTM. Avec Miguel Oliveira aux commandes, l’Autrichienne signe pole et podium ! Ça promet…

Nous vous l’annoncions lors de la présentation de cette KTM Moto2 : la firme autrichienne ne s’engage jamais en compétition pour faire de la figuration. Il n’y a qu’à voir les résultats en rallyes-raids (invaincue depuis 2001, soit 16 éditions) ou en Moto3 (quatre titres constructeurs et trois titres pilote sur cinq années de championnat). Après une prometteuse 4e place au Qatar, la marque arrivait en Argentine avec de grands espoirs. Miguel Oliveira les concrétise dès le samedi, en décrochant une mémorable pole position !

La KTM, entre les mains de Miguel Oliveira, est capable du meilleur. Il faut s'attendre à voir rapidement du orange sur la plus haute marche du podium !

La KTM, entre les mains de Miguel Oliveira, est capable du meilleur. Il faut s’attendre à voir rapidement du orange sur la plus haute marche du podium !

Le lendemain, l’air est électrique en première ligne… Car aux côtés de la KTM on retrouve les deux pilotes du team Marc VDS, les deux pilotes probablement les plus en forme en ce début de saison, essais hivernaux compris. Le premier à virer au bout de la ligne droite, c’est Franco Morbidelli, immédiatement repassé par Miguel Oliveira. Mais l’Italien est bel et bien le plus fort et prend les commandes devant son coéquipier, Álex Márquez. Rapidement, le duo va se détacher, laissant Oliveira un premier temps aux prises avec Tom Lüthi. Mais, au fil des tours, le pilote portugais va retrouver un second souffle et, progressivement, se rapprocher du duo de tête. Un effort qui va obliger Márquez, distancé par Morbidelli, à hausser lui aussi le rythme. Au final, les trois pilotes vont donc se retrouver presque au contact les uns des autres dans les cinq derniers tours, mais Oliveira commetra une petite erreur qui va l’éloigner de façon trop conséquente pour la lutte pour la victoire.

Mais Álex Márquez, lui, est remonté comme une pendule ! Désormais dans la roue de son voisin de box, il le dépasse une première fois à trois tours de l’arrivée, mais écarte et Morbidelli récupère les commandes. Tout à sa stratégie pour passer en tête, Márquez chutera dans le dernier tour… Offrant la seconde place à Oliveira et un podium inattendu à Tom Lüthi !

Álex Márquez s'est accroché à son coéquipier, jusqu'à la chute. Plus rapide que par le passé, il n'est toujours pas assez constant...

Álex Márquez s’est accroché à son coéquipier, jusqu’à la chute. Plus rapide que par le passé, il n’est toujours pas assez constant…

Derrière, Lorenzo Baldassarri a réussi à s’extraire d’un groupe de furieux pour sécuriser une 4e place, et Xavi Vierge s’impose en tête du peloton (qui court tout de même de la 5e à la 15e place). Avec Simone Corsi 6e et Sandro Cortese 8e, on retrouve d’ailleurs les cinq châssis différents engagés dans les huit premières positions ! Belle homogénéité de performances s’il en est… Du côté des belles prestations, on signalera la 7e position à l’arrivée du débutant Francesco Bagnaia, et la 9e place de Brad Binder, pourtant handicapé par une plaque de renfort d’os (sa dernière blessure) qui bouge ! Du côté des déceptions, Takaaki Nakagami et Remy Gardner s’accrochent dès le premier virage, ce qui contraint le pilote Tech3 à un second abandon : il n’a pour l’instant pas terminé le premier tour des courses 2017…

Déception également pour la famille Pons : Axel Pons et Fabio Quartararo (pilote du team de Sito Pons) s’accrochent et abandonnent. Un bien mauvais cadeau d’anniversaire pour le pilote espagnol !

Au classement général, Franco Morbidelli fait carton plein et devance Tom Lüthi. Jusque-là, rien d’anormal, les deux pilotes étaient largement annoncés comme favoris. La troisième place de Miguel Oliveira est déjà plus surprenante : le châssis KTM pourrait-il s’imposer dès sa première année de compétition ?

Résultat du GP d’Argentine Moto2 (23 tours) :

1. Franco Morbidelli (21), Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Kalex, 39’50.036
2. Miguel Oliveira (44), Red Bull KTM Ajo, KTM, + 1.683
3. Thomas Lüthi (12), CarXpert Interwetten, Kalex, + 10.551
4. Lorenzo Baldassarri (10), Forward Racing Team, Kalex, + 15.577
5. Xavi Vierge (97), Tech 3 Racing, Mistral 610 Tech3, + 24.527
6. Simone Corsi (24), Speed Up Racing, Speed Up, + 24.783
7. Francesco Bagnaia (21), Sky Racing Team VR46, Kalex, + 24.965
8. Sandro Cortese (11), Dynavolt IntactGP, Suter MMX2, + 25.156
9. Brad Binder (41), Red Bull KTM Ajo, KTM, + 25.622
10. Hafizh Syahrin (55), Petronas Raceline Malaysia, Kalex, + 25.933
11. Marcel Schrötter (23), Dynavolt IntactGP, Suter MMX2, + 26.139
12. Luca Marini (10), Forward Racing Team, Kalex, + 26.456
13. Jesko Raffin (2), Garage Plus Interwetten, Kalex, + 26.697
14. Dominique Aegerter (77), Kiefer Racing, Suter MMX2, + 27.461
15. Jorge Navarro (9), Federal Oil Gresini Moto2, Kalex, + 27.628
16. Edgar Pons (57), Pons HP40, Kalex, + 36.690
17. Isaac Viñales (32), SAG Team, Kalex, + 39.132
18. Julián Simón (60), Garage Plus Interwetten, Kalex, + 39.297
19. Tetsuta Nagashima (45), Teluru SAG Team, Kalex, + 39.444
20. Mattia Pasini (54), Italtrans Racing Team, Kalex, + 43.908
21. Álex Márquez (73), Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Kalex, + 44.165
22. Yonny Hernández (68), AGR Team, Kalex, + 45.719
23. Stefano Manzi (62), Sky Racing Team VR46, Kalex, + 52.618
24. Khairul Idham Pawi (89), Idemitsu Honda Team Asia, Kalex, + 59.071
25. Axel Bassani (47), Speed Up Racing, Speed Up, + 1’02.113
Non classés :
Danny Kent (52), Kiefer Racing, Suter MMX2, + 9 tours
Andrea Locatelli (5), Italtrans Racing Team, Kalex, + 16 tours
Xavier Siméon (19), Tasca Racing Scuderia Moto2, Kalex, + 21 tours
Axel Pons (49), RW Racing GP, Kalex, + 22 tours
Fabio Quartararo (40), Pons HP40, Kalex, + 22 tours
Takaaki Nakagami (30), Idemitsu Honda Team Asia, Kalex, + 22 tours
Remy Gardner (87), Tech 3, Mistral 610 Tech3, + 23 tours

Classement général après 2 courses :

1. Franco Morbidelli, 50 points
2. Thomas Lüthi, 36 points
3. Miguel Oliveira, 33 points ▲ +1
4. Lorenzo Baldassarri, 21 points ▲ +4
5. Xavi Vierge, 18 points ▲ +4
6. Takaaki Nakagami, 16 points ▼ -3
7. Luca Marini, 14 points ▼ -1
8. Francesco Bagnaia, 13 points ▲ +4
9. Álex Márquez, 11 points ▼ -4
10. Simone Corsi, 10 points
11. Fabio Quartararo, 9 points ▼ -4
12. Sandro Cortese, 8 points
13. Brad Binder, 7 points
14. Dominique Aegerter, 7 points ▼ -3
15. Axel Pons, 6 points ▼ -5
16. Hafizh Syahrin, 6 points
17. Marcel Schrotter, 5 points
18. Jesko Raffin, 5 points ▼ -4
19. Danny Kent, 3 points ▼ -6
20. Xavier Siméon, 1 point ▼ -5
21. Jorge Navarro, 1 point

Par Agora Moto, photos motogp.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*