Actus Sport

28 mars 2017

GP du Qatar 2017, Losail, Moto2

GP du Qatar 2017, Losail, Moto2

Morbidelli, enfin !

Il est un pilote de pointe du Moto2 qui n’avait, jusque-là, jamais gagné. Un sympathique pilote italien, auteur de performances redoutables l’an passé, mais jamais récompensées par une victoire… C’est désormais chose faite, Franco Morbidelli ajoute son nom aux vainqueurs d’un grand prix !

La KTM Moto2 affiche des performances surprenantes dès sa première course, surtout dans les mains de Miguel Oliveira (44) qui frôle le podium !

La KTM Moto2 affiche des performances surprenantes dès sa première course, surtout dans les mains de Miguel Oliveira (44) qui frôle le podium !

Huit podiums l’an passé ! C’est l’impressionnante statistique de Franco Morbidelli, qui termine la saison 2016 par cinq podiums consécutifs. Étant resté dans la même équipe, avec le même coéquipier et le même châssis, inutile de dire que l’Italien était forcément à classer dans les favoris. Mais la victoire lui avait toujours échappé… Positionné en pôle position, Morbidelli vire en tête devant Tom Lüthi et son coéquipier, Álex Márquez. Suivent Takaaki Nakagami, le surprenant Xavi Vierge, Danny Kent et Miguel Oliveira. Soit, vous ne rêvez pas, quatre châssis différents dans les sept premier pilotes dans les premiers tours du circuit ! Cela n’était plus arrivé depuis bien longtemps dans la catégorie intermédiaire, avec la domination quasiment sans partage des châssis Kalex. Là, Tech3, Suter et KTM ont montré les dents. Le plus prometteur reste toutefois le châssis autrichien… Rapidement, Miguel Oliveira va se débarrasser de Kent et Vierge, puis fondre sur Márquez.

Plus en difficulté que Morbidelli, Márquez va abdiquer et Oliveira pourra alors se rapprocher de Nakagami. Qu’il ne parviendra finalement pas à dépasser. Une hiérarchie s’installe dans les derniers tours : Morbidelli, intouchable, est à distance de Lüthi, qui devance Nakagami, lequel contient Oliveira. Les jeux sont faits, il n’y aura plus de dépassements en tête lors des neuf derniers tours… En revanche, derrière, il y a un sacré peloton et de l’action ! Et parmi ces pilotes, un débutant surprenant : Fabio Quartararo !

Superbe prestation de Fabio Quartararo (40) qui termine 7e, battu sur le fil par Luca Marini (10).

Superbe prestation de Fabio Quartararo (40) qui termine 7e, battu sur le fil par Luca Marini (10).

Mal parti, il va rapidement corriger le tir et batailler ferme dans un groupe comprenant des pilotes plus expérimentés que lui. Visant la 6e position, il terminera la course à la lutte avec Luca Marini, qui s’imposera finalement. Mais les deux pilotes ont tout de même réussi, dans leur duel, à coller quatre secondes au groupe dont ils se sont extrait ! Pas mal. Autre pilote qu’il faudra surveiller du coin de l’oeil : Jesko Raffin. Discret jusque-là, le Suisse a complètement raté son départ. Pourtant, il termine 14e à portée du peloton allant de la 8e à la 13e place, après avoir tour après tour disposé de ses adversaires. Fred Corminboeuf, manager du team CarXpert Intewetten jure avoir trouvé sa future pépite, qui devrait progresser aux côtés de Tom Lüthi. A suivre… Si Quartararo brille en tant que meilleur rookie, il n’est pas le seul cette année.

Francesco Bagnaia marque les premiers points du nouveau team Sky Racing VR46 (12e) et Brad Binder, encore convalescent, termine 20e. On est plus dubitatifs quant aux performances d’Andrea Locatelli, Khairul Idham Pawi et Stefano Manzi, qui trustent les dernières places… Idem pour Yonny Hernandez, 18e. Mais lui, n’a pas l’excuse d’être un débutant, vu qu’il connaît la catégorie et revient du MotoGP ! Enfin, Jorge Navarro, très prometteur, fait partie des pilotes ayant chuté.

La saison tournera-t-elle à un duel entre Tom Lüthi et Franco Morbidelli ? Possible… S’il est bien tôt pour tirer des conclusions ou même une ébauche de pronostic, ces deux pilotes sont peut-être les plus à même de dominer le championnat. A moins qu’un des outsiders (Álex Márquez, Takaaki Nakagami) ne vienne modifier la donne… Et il faudra surveiller de très près le bouillant Miguel Oliveira, sur un châssis KTM qui n’a peut-être pas encore révélé son plein potentiel. Et si la surprise était tubulaire ?

Résultat du GP du Qatar Moto2 (20 tours) :

1. Franco Morbidelli (21), Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Kalex, 40’18.480
2. Thomas Lüthi (12), CarXpert Interwetten, Kalex, + 2.681
3. Takaaki Nakagami (30), Idemitsu Honda Team Asia, Kalex, + 3.304
4. Miguel Oliveira (44), Red Bull KTM Ajo, KTM, + 3.584
5. Álex Márquez (73), Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Kalex, + 11.226
6. Luca Marini (10), Forward Racing Team, Kalex, + 13.747
7. Fabio Quartararo (40), Pons HP40, Kalex, + 13.988
8. Lorenzo Baldassarri (10), Forward Racing Team, Kalex, + 17.465
9. Xavi Vierge (97), Tech 3 Racing, Mistral 610 Tech3, + 17.477
10. Axel Pons (49), RW Racing GP, Kalex, + 17.767
11. Dominique Aegerter (77), Kiefer Racing, Suter MMX2, + 17.802
12. Francesco Bagnaia (21), Sky Racing Team VR46, Kalex, + 18.090
13. Danny Kent (52), Kiefer Racing, Suter MMX2, + 19.323
14. Jesko Raffin (2), Garage Plus Interwetten, Kalex, + 22.798
15. Xavier Siméon (19), Tasca Racing Scuderia Moto2, Kalex, + 24.009
16. Marcel Schrötter (23), Dynavolt IntactGP, Suter MMX2, + 24.077
17. Simone Corsi (24), Speed Up Racing, Speed Up, + 28.193
18. Yonny Hernández (68), AGR Team, Kalex, + 31.828
19. Tetsuta Nagashima (45), Teluru SAG Team, Kalex, + 31.839
20. Brad Binder (41), Red Bull KTM Ajo, KTM, + 34.046
21. Isaac Viñales (32), SAG Team, Kalex, + 40.227
22. Sandro Cortese (11), Dynavolt IntactGP, Suter MMX2, + 40.279
23. Julián Simón (60), Garage Plus Interwetten, Kalex, + 40.446
24. Mattia Pasini (54), Italtrans Racing Team, Kalex, + 42.501
25. Ricard Cardus (88), Speed Up Racing, Speed Up, + 43.000
26. Edgar Pons (57), Pons HP40, Kalex, + 47.072
27. Andrea Locatelli (5), Italtrans Racing Team, Kalex, + 47.486
28. Khairul Idham Pawi (89), Idemitsu Honda Team Asia, Kalex, + 51.206
29. Stefano Manzi (62), Sky Racing Team VR46, Kalex, + 1’02.080
Non classés :
Jorge Navarro (9), Federal Oil Gresini Moto2, Kalex, + 12 tours
Hafizh Syahrin (55), Petronas Raceline Malaysia, Kalex, + 12 tours
Saeed Al-Sulaiti (8), QMMF Racing, Speed Up, + 15 tours
Remy Gardner (87), Tech 3, Mistral 610 Tech3, + 20 tours

Classement général après 1 course :

1. Franco Morbidelli, 25 points
2. Thomas Lüthi, 20 points
3. Takaaki Nakagami, 16 points
4. Miguel Oliveira, 13 points
5. Álex Márquez, 11 points
6. Luca Marini, 10 points
7. Fabio Quartararo, 9 points
8. Lorenzo Baldassarri, 8 points
9. Xavi Vierge, 7 points
10. Axel Pons, 6 points
11. Dominique Aegerter, 5 points
12. Francesco Bagnaia, 4 points
13. Danny Kent, 3 points
14. Jesko Raffin, 2 points
15. Xavier Siméon, 1 point

Par Agora Moto, photos motogp.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*