Actus Motos

21 avril 2016

Nouveauté 2016 : Yamaha Tracer 700

Nouveauté 2016 : Yamaha Tracer 700

Esprit de TDM

Après la MT-09 Tracer, aux qualités certaines, voici la MT-07 Tracer ! Enfin presque, puisque cette nouvelle routière haute sur pattes signée Yamaha ne possède pas l’appellation MT, bien que sous cette allure se cache tout de même une MT-07 ! Curieux mélange…

Moins puissante que la MT-09 Tracer, la Tracer 700 doit pouvoir combler bien des attentes pour qui cherche une moto efficace, assez performante et joueuse, et capable d'enfiler les kilomètres comme des perles.

Moins puissante que la MT-09 Tracer, la Tracer 700 doit pouvoir combler bien des attentes pour qui cherche une moto efficace, assez performante et joueuse, et capable d’enfiler les kilomètres comme des perles.

La TDM est l’une des motos les plus polyvalentes qui soient. Enfin, était, car elle a désormais disparu du catalogue Yamaha. Mais, que voulez-vous, quand on a eu au sein de la gamme un tel engin, ni vraiment trail, ni vraiment routière, ni vraiment roadster, mais terriblement efficace, on garde quelques affinités pour l’espèce. La MT-09 Tracer est en quelque sorte une remplaçante plus nerveuse de la TDM, avec son trois-cylindre explosif et ses performances de premier ordre. Mais la TDM savait également être douce et ne pas rebuter les motards n’aimant pas les chevaux fougueux. Or, la MT-09 Tracer sait se faire plus calme, mais son caractère ne sera pas toujours apprécié. Il y avait donc chez Yamaha une place pour un engin capable d’aller chercher les Suzuki V-Strom 650, Kawasaki Versys et autres petits trails homologués A2.

Ces trails sont dérivés de roadsters ? Même but, même recette : la Yamaha MT-07 sert donc de base à cette nouvelle Tracer 700, qui n’arbore pas le patronyme MT !

Le tableau de bord de MT-07, complet et lisible, trône sous la bulle réglable en hauteur.

Le tableau de bord de MT-07, complet et lisible, trône sous la bulle réglable en hauteur.

On retrouve donc le même cadre tubulaire en acier dérivé du roadster, qui enserre le petit bicylindre parallèle de 689 cm3 à la santé évidente. Avec 74,8 chevaux à 9 000 tr/min et 6,9 mkg à 6 500 tr/min, ce twin au calage « crossplane » aura à n’en pas douter un sacré caractère et des performances largement suffisantes, comme pour la frangine déshabillée. Yamaha a réussi, malgré la greffe d’un habillage conséquent, à maintenir le poids tous pleins faits sous les 200 kilos (196 kg pour être exact). Pour coller à la définition plus routière de la Tracer 700, Yamaha a retouché la partie-cycle avec un bras oscillant rallongé (+ 50 mm), et les réglages des suspensions (toujours non réglables) ont été revus à la hausse. Comme la MT-09 éponyme, la Tracer 700 se dote d’un réservoir volumineux (17 litres, 3 litres de plus que le roadster) associé à l’appétit d’oiseau du twin, autorisant de longues balades !

Bref, malgré des dispositions plus routières, ceux qui ont essayé une MT-09 Tracer ou une MT-07 ne seront probablement pas dépaysés. Reste le style…

La Tracer 700 promet du dynamisme ! C'est sous cet angle que la filiation avec la TDM est la plus évidente.

La Tracer 700 promet du dynamisme ! C’est sous cet angle que la filiation avec la TDM est la plus évidente.

Car côté design, Yamaha n’a pas cherché à créer une nouvelle identité à la Tracer 700. La quasi-totalité des éléments châssis vient de la MT-07, la partie-arrière possède une identité proche de celle de la MT-09 Tracer (feu, support de plaque) et seule la selle d’une seule pièce et la partie avant confèrent à cette Tracer 700 un semblant de personnalité. Attention, nous ne disons pas là que cette Tracer 700 est insipide (chacun ses goûts), mais qu’elle calque un peu trop les MT-07, MT-09 et MT-09 Tracer. L’optique fait clairement référence à feue la TDM tandis que de larges écopes viennent habiller le radiateur. Nous sommes en revanche plus partagés quant à la pertinence des minis pare-mains (des déflecteurs d’air, tout au plus) sous lesquels se trouvent les clignotants, une position peu habituelle (gare à la casse en cas de chute ou de remontée de véhicules un poil optimiste !). Enfin, la bulle est réglable manuellement en hauteur.

Disponible dès le mois de juillet 2016, cette Tracer 700 sera à n’en pas douter un prochain best-seller dans notre beau pays, puisque la TDM (à l’identité somme toute proche) avait été elle aussi un beau succès. Le tarif devrait être contenu (peut-être sous les 7 000 €) et les performances de bon aloi, sans oublier l’existence d’une version homologuée A2, puisque le moteur est strictement identique à la MT-07. Bien entendu, Yamaha a déjà prévu valises souples, top-case et bulle haute en options pour transformer la petite routière en bouffeuse de kilomètres… A découvrir d’urgence !

Voir la vidéo.

Voir la fiche technique complète Yamaha Tracer 700 2016.

Par Agora Moto, photos Yamaha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*