Actus Motos

21 novembre 2016

Nouveauté 2017 : Honda CMX 500 Rebel

Nouveauté 2017 : Honda CMX 500 Rebel

Rebel, est-tu là ?

Honda choisit la côte californienne pour présenter, après les salons européens, un petit custom au nom chargé d’histoire, le CMX 500 Rebel. Rebelle, vraiment ?

« Pour beaucoup d’amateurs dans la vingtaine qui ont grandi dans l’ère numérique la fameuse génération Y, la moto représente certainement plus qu’un simple moyen de transport. Elle est un style de vie, une attitude et permet d’exprimer sa propre identité. Ainsi, les attentes de ces utilisateurs sont différentes de celles de la plupart des amateurs de motos et les machines qui les interpellent reflètent cet état d’esprit : elles doivent correspondre à leur style vie tout en possédant un fort potentiel de personnalisation. » Telle est l’introduction du communiqué de presse Honda lors de la présentation, à Long Beach de cette nouveauté 2017.

A une époque où les chiffres restent importants, ce sage CMX 500 Rebel aura-t-il sa place ?

A une époque où les chiffres restent importants, ce sage CMX 500 Rebel aura-t-il sa place ?

Et donc, voici la Rebel. Les plus de vingt ans, eux, se souviennent du CMX 450 C Rebel, premier du nom, qui en 1986 arborait alors tous les éléments incontournables du custom (grand guidon, selle double étage épaisse,chromes) autour d’un moteur bicylindre en ligne. Un modèle à la carrière éphémère, dont le nom a ensuite été repris sur les CMX 250 Rebel et CA 125 Rebel, dotés eux aussi d’un bicylindre parallèle et produits jusqu’en 2003. Des Rebel…pas vraiment rebelles. Rien d’extravagant dans ces customs sages. Et ce nouveau CMX 500 Rebel en est l’héritier parfait… Basé sur la très sage mécanique des CB 500 (tout comme les CA 125, CMX 250 et CMX 450 étaient basés sur des mécaniques de CB 125, CB 250 et CB 450), il n’offrira donc pas à proprement parler un caractère moteur hors-normes.

La cartographie du bicylindre de 471 cm3 a toutefois été revue « transformant l’appréciable puissance à hauts régimes (ndlr : ahem…) en un regain de couple à bas régimes ainsi qu’une grand disponibilité sur toute la plage d’utilisation ». Avec 45 chevaux pour pour 4,5 mkg de couple, on a effectivement des valeurs légèrement différentes de celles des autres modèles utilisant ce moteur… Côté châssis, Honda opte pour de l’éprouvé avec un cadre double berceau tubulaire à l’empattement long (1 488 mm), des freins à étriers deux pistons à l’avant et un piston à l’arrière (simple disque dans les deux cas) et des pneus relativement larges de 130 et 150 sur des roues en 16 pouces. La hauteur de selle réduite de 690 mm est dans la norme du marché des customs… En revanche, le poids annoncé est, avec 190 kilos tout pleins faits, assez élevé compte tenu de la faible puissance, mais équivalent à celui d’une CB 500. Côté style en revanche, c’est…mou. Capable de sortir des motos risquées mais extravagantes telles que la DN-01 ou le NM4 Vultus, pour ne citer que des customs, Honda pond ici un custom des plus fades, très loin d’un quelconque esprit rebelle.

Le style de ce CMX 500 Rebel est vieillot... Face à des concurrents stylés et modernes, ce sera probablement un écueil de taille.

Le style de ce CMX 500 Rebel est vieillot… Face à des concurrents stylés et modernes, ce sera probablement un écueil de taille.

« Deux termes ont guidé le développement de la Rebel : « simple » et « brute ». Mais faire autant avec aussi peu est un art en soi, un authentique exercice de conception minimaliste dans lequel chaque détail compte. Et l’on peut affirmer que la Rebel ne déçoit pas : bien campée sur ses pneumatiques autant avec aussi peu est un art en soi, un authentique exercice de conception minimaliste dans lequel chaque détail compte. » Une façon élégante de la part de Honda de dire que la moto est nue… Bobber affirmé, donc déchromé, le Rebel du XXIe n’a pour toute modernité qu’une instrumentation circulaire à affichage digital (d’ailleurs Yamaha a étrenné ce gimmick sur sa XV 950, repris depuis également par Ducati sur le Scrambler…). Le reste semble tout droit sorti du XXe siècle, à l’image du feu carré sur mât.

Honda a prouvé avec la délicieuse CB 1100 2017 (EX ou RS) que la marque savait faire du néo-rétro bien dans son époque. Là, c’est raté. Le CMX 500 Rebel sera disponible en France en trois coloris (Noir Graphite, Argent Métallique Matte Armored et Rouge Millénium). A noter que sur certains marchés le CMX 300 Rebel sera également disponible, mais avec un monocylindre. Shoking !

Voir la fiche technique complète Honda CMX 500 Rebel 2017.

Voir la vidéo de présentation du modèle.

Par Agora Moto, photos Honda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*