Actus Motos

7 octobre 2016

Nouveauté 2017 : Kymco AK 550

Nouveauté 2017 : Kymco AK 550

Objectif Tmax

Après un premier aperçu au dernier salon de Tokyo via le K50 Concept, Kymco dévoile le AK 550, nouveau maxi-scooter bicylindre. Après l’échec du MyRoad 700, ce nouveau modèle fera-t-il mouche ?

Pour frapper fort, Kymco sort l'artillerie lourde : moteur puissant, fourche inversée, freinage Brembo... Sacré matos !

Pour frapper fort, Kymco sort l’artillerie lourde : moteur puissant, fourche inversée, freinage Brembo… Sacré matos !

Soyons honnêtes et objectifs, difficile de ne pas savoir quelle a été l’inspiration des concepteurs de ce Kymco AK 550… Mais si la ligne comme les aspects techniques évoque le Yamaha Tmax, qui est la cible désignée, Kymco entend faire mieux ! Détrôner le roi ? Pour ce faire, la marque a mis les petits plats dans les grands, à commencer par la motorisation. Le AK 550 est mû par un bicylindre en ligne de 550,4 cm3 disposant d’une puissance de 53,5 ch pour un couple de 5,6 mkg, des valeurs supérieures à celles du maxi-scooter star des ventes. Le tout entraîne un variateur CVT et une courroie, dont l’allure, comme celle du bras oscillant est…inspirée. Côté partie-cycle, Kymco a aussi soigné son AK 550, avec une fourche inversée et un double frein à disque à l’avant, pincés par des étriers Brembo radiaux à quatre pistons, et un combiné amortisseur à l’arrière, désolidarisé du groupe moto-propulseur, fixé dans le cadre.

L'un des rares points où le Kymco diffère franchement du modèle : le feu arrière, avec sa signature visuelle particulière !

L’un des rares points où le Kymco diffère franchement du modèle : le feu arrière, avec sa signature visuelle particulière !

Une solution qui rappelle, la encore, un certain concurrent. Côté style en revanche, ça change un peu de la cible… Tout en ayant un design quelque peu similaire, à base de lignes tendues, le AK 550 dispose d’une identité distincte avec un feu à diodes à l’arrière, et deux optiques avant à diodes également, surmontant les clignotants. La selle double, dotée d’un dosseret réglable sans outils, et le pare-brise réglable devraient permettre à chacun de trouver sa place au guidon. L’électronique est également le point fort annoncé du Kymco, avec un démarrage sans clef, deux cartographies moteur sélectionnables au guidon, Full Power et Pluie, un ABS Bosch 9.1 et un système de contrôle de la pression des pneus embarqué. Ça ne plaisante pas sur le plan de la dotation ! Copier pour mieux contrer? Pourquoi pas…

Toutefois, si pétri de qualité soit-il, le Kymco AK 550 part avec un handicap majeur : le simple nom du Tmax lui assure ses ventes… Et, avec une notoriété à construire, la lutte sera difficile ! Reste un argument, non connu pour le moment, le tarif. Il y a fort à parier que Kymco fasse un gros effort pour attaquer le maxi-scooter Yamaha sur un point où il abuse peut-être un peu.

Voir la fiche technique complète Kymco AK 550 2017.

Par Agora Moto, photos Kymco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*