Actus Motos

28 octobre 2016

Nouveauté 2017 : MV Agusta Brutale Dragster 800 RC

Nouveauté 2017 : MV Agusta Brutale Dragster 800 RC

Le Dragster s’encanaille

Encore une MV Agusta siglée du département compétition et disponible en édition limitée pour 2017 ! Mais cette fois-ci, place au roadster avec la Brutale Dragster 800 RC !

Contrairement à la plupart des éditions limitées numérotées, MV Agusta a choisi de placer la plaque d'authentification sur le saute-vent. La Brutale Dragster n'est pas à une curiosité près !

Contrairement à la plupart des éditions limitées numérotées, MV Agusta a choisi de placer la plaque d’authentification sur le saute-vent. La Brutale Dragster n’est pas à une curiosité près !

MV Agusta continue de décliner sa gamme RC, Reparto Corse, pour 2017. Après avoir renouvelé les sportives F3 675, F3 800 et F4, la firme de Varèse franchit un nouveau cap en appliquant la recette pour la première fois à un roadster, la Brutale Dragster ! Le résultat est, d’après la marque, « un roadster chargé en adrénaline ». Il faut dire que la Brutale Dragster d’origine est déjà assez « musclée », donc la même avec une livrée inspirée de la compétition ne peut qu’être sauvage…

La base mécanique est celle de la Brutale Dragster RR, qui s’offre donc la version 140 chevaux du trois-cylindres de 798 cm3. Sur cette version siglée Reparto Corse et limitée à 350 exemplaires (plaque numérotée à l’appui sur le saute-vent plutôt que le guidon, original !), il n’y a pratiquement aucun changement en termes de pièces mécaniques, si ce n’est l’adoption des jantes forgées de la F4 RC en lieu et place des surprenantes jantes à rayons.

Plus cosmétique que technique, cette version RC affiche la couleur ! Enfin... les couleurs !

Plus cosmétique que technique, cette version RC affiche la couleur ! Enfin… les couleurs !

En même temps, les dimensions pneumatiques du roadster sont les mêmes que celles de la superbike de la marque, avec un impressionnant 200 à l’arrière ! Le reste n’est que cosmétique, avec une livrée assortie à celle des sportives (mais en réduction, puisqu’il y a tout de même moins de matière que les carénages des F3 et F4), quelques pièces en carbone (garde-boue avant, écopes de radiateur, saute-vent) ou en aluminium (platines repose-pieds) et une selle bicolore brodée Dragster 800 RC.

Rien d’extraordinaire en soi, juste de quoi rendre la méchante Brutale Dragster encore un peu plus sauvage, exclusive ou…voyante, selon les sensibilités. Pas de tarif annoncé, mais probablement un poil supérieur au modèle de base affiché déjà 16 700 €…

Voir la fiche technique complète MV Agusta Brutale Dragster 800 RC 2017.

Par Agora Moto, photos MV Agusta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*