Actus Motos

28 novembre 2016

Nouveauté 2017 : Suzuki GSX 250 R

Nouveauté 2017 : Suzuki GSX 250 R

Sportive ?

Une autre GSX-R dans la gamme ? Ah, non… Celle-ci est une GSX, label R. pas facile de s’y retrouver…

Sportive ? Dans l'esprit, oui. Dans le moteur... Peut-être pas. Affaire à suivre que cette curieuse GSX 250 R !

Sportive ? Dans l’esprit, oui. Dans le moteur… Peut-être pas. Affaire à suivre que cette curieuse GSX 250 R !

La GSX-R, tout le monde connaît parmi les amateurs de sportives. Il y a eu la 750 et la 1100, puis la 600, la 750 et la 1000, voire sur certains marchés des 250 et 400 quatre-cylindres. C’est LA sportive quatre-temps d’Hamamatsu. Les GSX, ce sont plutôt des gros roadsters velus… Sauf une, jusqu’à présent, la Hayabusa. En effet, elle était la seule moto de la marque à arborer jusqu’alors le patronyme de GSX R, GSX 1300 R pour être précis. Désormais, il y en a une seconde avec cette petite GSX 250 R. pourquoi pas GSX-R ? Car ce n’est pas à proprement parler une sportive… Certes, il y a la ligne. Racée, acérée, avec un carénage complet, des feux de position à LED à l’avant, un feu arrière du même tonneau, deux selles séparées conducteur et passager et des demi-guidons.

C’est sportif, rien à redire… Ajoutez à cela le même compteur digital que la petite GSX-R 125, complet et lisible apparemment, et vous avez une petite moto stylée et moderne. Et il y a la technique… Si la Hayabusa a su, à grand renfort de chiffres explosifs, se tailler une aura de sportive bien que n’étant pas une GSX-R, cette GSX 250 R aura peut-être plus de mal face à une concurrence féroce. En effet, son bicylindre parallèle n’est autre que celui de l’Inazuma 250. Un moteur robuste et volontaire, mais taillé pour l’économie : simple arbre à cames en tête, deux soupapes par cylindre et 25 chevaux.

Plutôt bien équipée, la petite GSX 250 R ne compte pas sur certains chiffres pour s'imposer... En revanche le tarif et la consommation devraient être des chiffres très intéressants !

Plutôt bien équipée, la petite GSX 250 R ne compte pas sur certains chiffres pour s’imposer… En revanche le tarif et la consommation devraient être des chiffres très intéressants !

Ce qui en soi n’a rien de ridicule, mais qui risque de faire léger face aux trois rivales actuelles (Kawasaki Ninja 300, KTM RC 390 et Yamaha YZF-R3) qui alignent toutes trois environ 40 chevaux. Même topo pour la partie-cycle, simple et sans chichis avec des éléments apparemment de qualité, comme des suspensions KYB. Sur ce plan, Kawasaki et Yamaha ne sont d’ailleurs guère plus démonstratives. En revanche, la petite Suzuki pèse son poids avec 181 kilos annoncés avec les pleins. C’est tout de même 12 kilos de plus que la Yamaha par exemple ! Cette GSX 250 R a toutefois pour elle un style plutôt aguicheur et un équipement complet (nous nous demandons cependant toujours pourquoi la GSX-R 125 dispose, elle, d’un antipatinage et d’un système de clefs mains-libres…), une consommation riquiqui (Suzuki annonce environ 3 l/100 km) et probablement un tarif canon, comme Suzuki sait le faire.

S’il est maintenu sous les 5 000 € quand ses rivales s’affichent toutes à plus de 5 500 €, ça peut marcher…

Voir la fiche technique complète Suzuki GSX 250 R 2017.

Par Agora Moto, photos Suzuki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*