Actus Motos

28 novembre 2016

Nouveauté 2017 : Suzuki GSX-S 125

Nouveauté 2017 : Suzuki GSX-S 125

Mini roadster

La famille GSX-S gagne un nouveau membre, après les GSX-S 1000 et GSX-S 750 (ex-GSR 750) : le 125 ! Un retour en force de la part de Suzuki au sein des huitièmes de litre, en parallèle de la GSX-R 125…

Bonne bouille, petit gabarit et équipement au top. De quoi en faire la reine des villes ? Possible...

Bonne bouille, petit gabarit et équipement au top. De quoi en faire la reine des villes ? Possible…

Petit mais costaud ? C’est le sentiment qui domine lorsque l’on détaille les caractéristiques de ce GSX-S 125… Avec 2 mètres de long, une selle culminant à 785 mm du sol et 133 kilos tous pleins faits, le GSX-S 125 n’est en effet pas un roadster super volumineux. Même en 125… Au niveau partie-cycle, le GSX-S 125 n’atteint pas non plus des sommets avec une simple fourche télescopique conventionnelle, un mono-amortisseur frêle, un simple étrier deux pistons à l’avant et des roues étroites chaussées en 90/80 x17 et 130/70 x 17. Bref, une description loin de la débauche d’une KTM 125 Duke, pour ne citer que cette concurrente (qui est peut-être la plus acérée des 125…). Pas de fourche inversée, d’étrier radial, de pneus larges… En revanche, le moteur, lui, est annoncé par Suzuki comme le plus performant de sa catégorie.

Évidemment, il est comme ses concurrents bridé à 15 chevaux, mais se dote de tout ce qu’il faut pour être tonique : double arbre à cames en tête, refroidissement liquide, quatre soupapes et une injection optimisée couplée à une admission utilisant un papillon de 32 mm de diamètre.

Avec 133 kilos tous pleins faits, la GSX-S 125 promet une belle agilité. Un poids plume !

Avec 133 kilos tous pleins faits, la GSX-S 125 promet une belle agilité. Un poids plume !

L’échappement, partagé avec la sportive GSX-R 125, se dote de deux catalyseurs pour répondre aux normes Euro 4. Annoncée confortable et efficace en milieu urbain par Suzuki, notamment grâce à un angle de braquage conséquent de 40°, la GSX-S 125 est frêle en châssis mais pas pour autant dépouillée en équipements : phare à diodes, compteur digital complet avec notamment un indicateur de rapport engagé, un shiftlight réglable, la consommation moyenne, deux trips et une horloge, l’ABS et un verrouillage du contacteur à clef (système très « asiatique » pour le coup…). Avec un style assez acéré, sportif grâce à une selle à double étage et des flancs travaillés, ce petit roadster pourrait bien s’installer dans la catégorie avec succès, surtout si son prix est aussi canon que prévu (env. 3 500 €, soit 1 000 de moins que ses principaux rivaux) !

Voir la fiche technique complète Suzuki GSX-S 125 2017.

Par Agora Moto, photos Suzuki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*