Actus Motos

20 octobre 2016

Nouveauté 2017 : Triumph Bonneville Bobber

Nouveauté 2017 : Triumph Bonneville Bobber

Miss Bonnie, la transformiste

La Bonneville a été mise à bien des sauces depuis sa re-création en 2001. Roaster rétro, café-racer sportif, scrambler aventureux, custom chromé… Tout, mais pas encore ça : le Bobber.

Cadre façon rigide, amortisseur assez camouflé, selle - superbe - réglable en position : la Bonneville Bobber reprend les codes du genre à sa sauce...

Cadre façon rigide, amortisseur assez camouflé, selle – superbe – réglable en position : la Bonneville Bobber reprend les codes du genre à sa sauce…

Un Bobber chez Triumph ? Après tout pourquoi pas, tant la marque se plaît ces dernières années à aller taquiner Harley-Davidson sur son secteur de prédilection, celui des customs. Il manquait une corde à l’arc anglais, désormais comblée avec cette Bonneville Bobber. Plus qu’une simple accessoirisation d’une Bonnie, c’est bien d’un modèle complètement revu qu’il s’agit tant les transformations ont été profondes. Une mutation qui s’est opérée avant tout à grand coups de bistouri ! La Bonneville ne conserve ainsi que son moteur, le 1 200 cm3 des dernières T120, qui se pare toutefois d’une double boîte à air à deux filtres, d’un système d’échappement différent avec deux silencieux en inox au diamètre copieux, et une admission différente. Les corps d’injection reprennent un look de carburateurs, ce qui est bien vu. Et ? Et c’est à peu près tout… Le cadre est différent, perdant toute la boucle arrière. Le Bobber se contente d’un bras oscillant triangulé actionnant un amortisseur unique placé sous la selle, pure monoplace.

Voilà qui confère un aspect de cadre rigide à ce Bobber et dégage un garde-boue arrière en acier aux formes travaillées, surmonté d’un petit lumignon old-school, mais à diodes ! La selle, suspendue sur une excroissance du cadre, est toutefois réglable en hauteur et en profondeur pour trouver une position idéale, chose rare sur ce genre d’engin…dépouillé. Dépouillé, ce custom l’est par le style, pas dans l’équipement : ABS, modes de conduite, antipatinage déconnectable, embrayage antidribble, antidémarrage, compteur à fenêtre digitale complète (indicateur de rapport engagé, autonomie, jauge à essence, consommation instantanée et moyenne, horloge, etc.).

Le bicylindre à refroidissement liquide de 1200 cm3 a été un peu revu et s'exprime via deux échappements en inox. Notez le contacteur, coincé entre la boîte et l'admission.

Le bicylindre à refroidissement liquide de 1200 cm3 a été un peu revu et s’exprime via deux échappements en inox. Notez le contacteur, coincé entre la boîte et l’admission.

Triumph annonce « une conduite et un son grisants », ce qui semble tout à fait plausible vu la base mécanique employée. Chaussé de pneumatiques larges Avon Cobra, ce Bobber devrait être effectivement agile. La finition semble à la hauteur des prestations Triumph actuelles, dans le souci du détail, et la personnalisation sera évidemment de la partie, avec notamment guidon ape-hanger, selles (dont une selle confort…), poignées chauffantes, petits rétroviseurs, et autres échappements Vance & Hines. Toutefois, malgré ses qualités apparentes une question vient à l’esprit : « à quoi bon ? ». Pourquoi proposer un modèle aussi exclusif (plaisir solitaire only) et spécifique ? Certes, l’argumentaire historique tient, étant donné que ce n’est pas le premier de l’histoire Triumph. Si marché il y a, il risque d’être marginal et on attend désormais le ou les remplaçants des Speedmaster et America, plus conventionnels mais plus conviviaux.

La Bonneville Bobber sera disponible en quatre coloris, un gris Ironstone en fini mat, un rouge Morello Red, un noir Jet Black et une combinaison bicolore de vert Competition Green et d’argent Frozen Silver « dans l’esprit de la course britannique ». Le tarif devrait être supérieur à 13 500 €.

Voir la fiche technique complète Triumph Bonneville Bobber 2017.

Voir la vidéo de présentation Triumph Bonneville Bobber 2017.

Par Agora Moto, photos Triumph.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*