Actus Motos

4 octobre 2016

Nouveauté 2017 : Triumph Street Cup

Nouveauté 2017 : Triumph Street Cup

La Bonnie Street Racer

Trop élitiste le nouveau Thruxton et son 1200 cm3 ? Optez pour la nouvelle Street Cup, un petit café-racer urbain basé sur la Strret Twin et son 900 cm3 plus accessible ! Ou comment décliner un concept à l’infini…

Thruxton miniature la Street Cup ? Il y a de cela, avec deux compteurs cerclés de chrome, contre un seul sur la Street Twin de base.

Thruxton miniature la Street Cup ? Il y a de cela, avec deux compteurs cerclés de chrome, contre un seul sur la Street Twin de base.

Chez Triumph, les Bonnie font des petits. Auparavant articulée autour d’une unique cylindrée, 865 cm3, elle se déclinait en plusieurs modèles. Scrambler, café-racer, basique, mais aussi custom avec les America et Speedmaster ! Désormais, la gamme Bonneville s’articule autour de deux moteurs, un « petit » déjà pas mal volumineux, et un gros. Vous l’avez compris, il est donc désormais possible de décliner la gamme…en double ! A la limite, Triumph pourrait même rajouter une gamme Bonneville 125 dans le même ordre d’idées… Les T120 et T120 Black deviennent donc T100 et T100 Black (ou re-deviennent…) et le Thruxton devient Street Cup. Cette version n’est pas, à proprement parler, un Thruxton au moteur en réduction. Basée sur la Street Twin, la Street Cup reprend quelques éléments du café-racer emblématique de Triumph, comme le dosseret de selle amovible, les rétroviseurs d’embout de guidon, le guidon « Ace » aux bracelets resserrés, le court saute-vent, les deux compteurs à cadran en inox poli, le support de phare forgé ou les repose-pieds.

Capot de selle, selle à dosseret, guidons bracelets : la Street Cup est un "racer urbain" selon Triumph.

Capot de selle, selle à dosseret, guidons bracelets : la Street Cup est un « racer urbain » selon Triumph.

Plus raffinée que la Street Twin dans les détails, notamment au niveau des carters moteurs, elle en conserve néanmoins les jantes à bâtons ce qui la distingue au premier regard de la Thruxton, dotée de jantes à rayons. Par ailleurs, la Street Cup diffère de la Street Twin par bien des aspects, comme la selle dotée d’un dosseret et d’un revêtement imitant l’Alcantara ou l’étrier avant Nissin à deux pistons, différent du modèle « de base ». Bref, une moto à l’identité propre, renforcée par les deux coloris proposés, très élégants : un jaune et argent Racing Yellow/Silver Ice, avec des liserés Jet Black peints à la main et des bordures de jantes Racing Yellow, et un noir et argent Jet Black/Silver Ice avec des liserés dorés peints à la main et des bordures de jantes dorées. Une authentique « street racer », pour reprendre l’appellation Triumph, qui pourrait bien faire de l’ombre à la Thruxton de par sa personnalité enjouée !

Voir la fiche technique complète Triumph Street Cup 2017.

Par Agora Moto, photos Triumph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*