Actus Motos

6 octobre 2016

Nouveautés 2017 : BMW R nineT Pure et R nineT Racer

Nouveautés 2017 : BMW R nineT Pure et R nineT Racer

Le style en manifeste

BMW se décide à développer la gamme R nineT, portée par le succès du modèle initial. Deux nouvelles versions arrivent, la R nineT Pure, orientée sur l’accès au modèle rétro de BMW, et la R nineT Racer, sublime manifeste de style qui rappelle la R 90 S. Pas la pire des références !

Deux nouvelles R nineT ? Effectivement ! Une plus abordable, et une plus racée !

Deux nouvelles R nineT ? Effectivement ! Une plus abordable, et une plus racée !

La R nineT, c’est le carton de BMW Motorrad. En reprenant le flat-twin refroidi par air, le dernier de la gamme, et en l’habillant au minimum dans un esprit à la fois rétro et tendance, surfant sur la vague custom/prépa/bobo/hipster (rayez les mentions que vous jugerez inutiles…). Un succès plutôt mérité, même si la version initiale n’était pas forcément du goût de tout le monde.

Les préparateurs s’en sont donné à cœur joie, de la plus subtile modification aux prépas radicales. Désormais, BMW entre dans la danse. Après la « Café-Racer » franco-française de 2015, signée Boxer Bikes, la Scrambler et la Sport Edition de 2016 (rien de radical concernant cette dernière, série limitée accessoirisée), voici les Pure et Racer. Et là, on change de registre…

La Pure, c’est le nouvel appel d’offre de la gamme Heritage BMW. Une R nineT sans artifices, réduite à sa plus simple expression. Et vous savez quoi ? Elle serait presque plus élégante, plus…pure, justement !

La R nineT Pure se veut être l'essence de la moto selon BMW. Deux roues, un moteur, un guidon, un compteur et une selle !

La R nineT Pure se veut être l’essence de la moto selon BMW. Deux roues, un moteur, un guidon, un compteur et une selle !

Pour abaisser les coûts, BMW a viré la fourche inversée pour une fourche télescopique, compteur unique sans compte-tours, comme le Scrambler, échappement simple et non double, mais paradoxalement plus fluide et jantes à bâtons issues de la Scrambler également. Bien entendu, le jeu des options peut améliorer la dotation de cette Pure, avec notamment un compte-tours analogique pour compléter l’instrumentation, mais cette version plus dépouillée ce recentre sur les fondamentaux : un moteur, le bicylindre refroidi par air homologué Euro4 (nouvelle cartographie, filtre à charbon actif pour le dégazage du réservoir d’essence, nouvel ligne d’échappement à pot catalytique agrandi), une ligne pure, un guidon, deux roues et un compteur pour savoir à combien on roule. Et basta ! Le tout emballé dans une teinte gris Catalano soutenue.

La Racer, c’est autre chose… La base est la même que la Pure, avec une fourche télescopique conventionnelle et des jantes à cinq branches. Mais l’équipe de designers a doté la R nineT d’un habillage à la hauteur de l’histoire de la marque ! Le carénage très allongé et étroit (il n’habille pas les demi-guidons) fait irrémédiablement penser à la BMW préparée du policier Lévrier Noir dans les premières aventures du Joe Bar Team. Cette Racer, c’est racé !

La Racer évoque les R 90 S de la belle époque, fleuron sportif de BMW. Une ligne magnifique, entre fluidité et dynamisme, sans faute de goût.

La Racer évoque les R 90 S de la belle époque, fleuron sportif de BMW. Une ligne magnifique, entre fluidité et dynamisme, sans faute de goût.

Les rétroviseurs sur mâts courts saillant de part et d’autre de ce museau pointu ne dépareraient pas sur la S 1000 RR. L’habillage est complété par un capot de selle, celui déjà vu sur la R nineT classique. Derrière la bulle, on trouve deux demi-guidons assez resserrés, et un compteur analogique double intégrant deux fenêtres digitales, une instrumentation qui se distingue de celle de la R nineT classique où la fenêtre digitale unique se situe entre les deux compteurs analogiques. Une atmosphère qui, sur la Racer, est encore plus rétro du coup ! Cette Racer, directement issue du Concept Ninety, se dote également des « repose-pieds reculés en aluminium forgé » qui, couplés aux bracelets, « amènent le pilote à adopter une position dynamique au guidon ». Un seul coloris au programme, un blanc Light White rehaussé des anciennes couleurs de BMW Motorsport : deux tons de bleu et rouge.

Une livrée sublime pour ce qui est peut-être le plus beau café-racer jamais proposé en série par une marque. Pas de tarif annoncé pour ces deux R nineT, mais il faudra compter au moins 14 500 € pour la Pure et probablement près de 16 000 pour la Racer.

Voir la fiche technique complète BMW R nineT Pure 2017.

Voir la fiche technique complète BMW R nineT Racer 2017.

Photo : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW MotorradPhoto : BMW Motorrad

Par Agora Moto, photos BMW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*