Actus Motos

4 octobre 2016

Nouveautés 2017 : Kawasaki Z 1000 et Z 1000 SX

Nouveautés 2017 : Kawasaki Z 1000 et Z 1000 SX

Affinées

Le binôme Z 1000 / Z 1000 SX passe à Euro4, et cette dernière en profite pour se refaire une petite beauté et coller au style de sa petite sœur, la Ninja 650. Un design plus fin et plus sportif !

Peu de changements pour le Z 1000, qui évolue dans le détail.

Peu de changements pour le Z 1000, qui évolue dans le détail.

Le gros quatre-cylindres des Z 1000 passe aux normes Euro4. Avec une perte de puissance ? Non, et même un gain pour la SX ! En effet, la puissance passe de 138 à 142 chevaux soit celle du roadster, une hausse pas nécessairement perceptible sur route ouverte… Le système d’échappement est revu avec de nouveaux catalyseurs principaux et secondaires et une vaste chambre d’expansion sous le moteur. Si cette dernière permet d’abaisser le centre de gravité, elle permet surtout de conserver les silencieux actuels, au volume plutôt contenu… C’était ça ou des tromblons monumentaux ! Le Z 1000 reste globalement identique à la version 2016 hormis, visuellement, de nouveaux clignotants « au design plus radical » et un nouveau lèche-roue arrière. Les suspensions voient leur tarage revu et le levier d’embrayage gagne un réglage en écartement.

Deux coloris seront disponibles : Metallic Spark Black/Golden Blazed Green et Candy Burnt Orange/Flat Ebony.

Le Z 1000 SX est bien plus profondément modifié. Le moteur bénéficie des mêmes évolutions, mais l’embrayage gagne un système anti-dribble assisté et l’électronique de gestion du moteur s’affine, avec notamment une fonction de gestion des virages KCMF (Kawasaki Cornering Management Function). Kézako ? Une simple synchronisation du système anti-patinage KTRC et du freinage KIBS, qui permet de gérer au mieux accélération et freinage en courbe… Bientôt, elle roulera toute seule ! KTRC et KIBS ont par ailleurs été revus et peaufinés dans leur déclenchement et leur action. L’amortisseur arrière est revu dans son tarage et son rapport de débattement, pour « assouplir le travail de suspension, pour une meilleure absorption des bosses et un amorti plus ferme ».

Changement de style pour le Z 1000 SX, encore plus moderne avec des phares à diodes et un regard qui singe encore plus les sportives Ninja.

Changement de style pour le Z 1000 SX, encore plus moderne avec des phares à diodes et un regard qui singe encore plus les sportives Ninja.

Cela abaisse également la hauteur de selle de 5 mm. Mais l’évolution la plus flagrante concerne le style, plus affirmé. La face avant singe encore plus les sportives et se dote de phares full-LED. Le carénage se dote d’ouïes de ventilation revues et d’une meilleure isolation du conducteur, les selles conducteur et passager sont annoncées « plus confortables », celle du passager étant en outre rallongée de 25 mm et épaissie de 25 mm dans sa partie avant ! Les poignées passager sont revues et l’ergonomie du conducteur change sensiblement, pour plus de confort, avec des rétroviseurs écartés et un levier d’embrayage réglable désormais. Sous les yeux du conducteur, l’instrumentation se modernise et se dote de nouvelles fonctions pour gérer au mieux la salle des machines et l’électronique. Bref, une machine à rouler encore plus loin, et encore mieux !

Trois coloris seront disponibles pour 2017, identiques à la Ninja 650 : Candy Lime Green/Metallic Carbon Gray, Metallic Spark Black/Metallic Carbon Gray et Candy Burnt Orange/Metallic Carbon Gray.

Voir la fiche technique complète Kawasaki Z 1000 2017.

Voir la fiche technique complète Kawasaki Z 1000 SX 2017.

Par Agora Moto, photos Kawasaki.