Actus Sport

8 mai 2016

Grand Prix de France 2016, Le Mans, MotoGP

Grand Prix de France 2016, Le Mans, MotoGP

Lorenzo en solo à travers le chaos

Jorge Lorenzo s’impose en solitaire au Mans, à l’issue d’une course qui a vu près de la moitié du plateau abandonner ou chuter. Une course curieuse dont Yamaha et Suzuki sortent gagnants, quand Marc Márquez et Ducati se prennent les pieds dans le tapis…

Grosse déception pour Marc Márquez qui chute mais marque tout de même trois points en terminant dernier avec une moto bien aérée (c'est dire le carnage question chutes !).

Grosse déception pour Marc Márquez qui chute mais marque tout de même trois points en terminant dernier avec une moto bien aérée (c’est dire le carnage question chutes !).

Les pilotes du MotoGP sont-ils donc si peu habitués à venir rouler en France par un temps chaud, sec et ensoleillé qu’ils en oublient comment est le tracé manceau dans ces conditions ? Curieusement, les chutes ont été nombreuses sur le circuit Bugatti ! Qualifié en pole position et favori, malgré le fait qu’il n’ait jusque-là jamais signé la pole en France, Jorge Lorenzo réalise un départ exceptionnel à l’extinction des feux. Il vire en tête devant Andrea Dovizioso, Pol Espargaró, Andrea Iannone et Marc Márquez, et aucun pilote ne viendra plus rivaliser avec lui. C’est limpide, le Majorquin était tout simplement le plus fort ce dimanche 8 mai. Derrière la Yamaha n°99, Andrea Dovizioso va un temps s’accrocher, avant d’être dépassé par son coéquipier, plus rapide. Andrea Iannone va même rattraper un peu Lorenzo… Nous sommes alors au sixième tour, Scott Redding vient d’abandonner sur souci mécanique, et l’hécatombe va commencer.

Le premier à chuter sera Yonny Hernández, imité par Andrea Iannone et Cal Crutchlow dans le même tour. Au tour suivant, c’est Esteve Rabat qui part à la faute… Lorenzo n’est donc plus menacé par Iannone, et Dovizioso, un peu moins rapide, est rattrapé par Marc Márquez et…Valentino Rossi. Très rapide, l’Italien a d’abord dépasser son grand rival, puis son compatriote, déclenchant à chaque fois la clameur du public français venu en nombre. A 13 tours de l’arrivée, Valentino Rossi est toujours talonné par Dovizioso, qui s’est repris, et Marc Márquez. Cependant, les deux pilotes vont tomber au Chemin aux Bœufs dan un curieux ballet. Une chute synchronisée !

Maverick Viñales se hisse sur la troisième marche du podium, son premier en catégorie reine et le premier pour Suzuki depuis le retour en GP !

Maverick Viñales se hisse sur la troisième marche du podium, son premier en catégorie reine et le premier pour Suzuki depuis le retour en GP !

Les deux pilotes sont un peu « large » et c’est même Márquez qui tombe le premier. Si l’Italien abandonne, l’Espagnol repartira bon dernier avec une RCV quelque peu « aérée », le flanc gauche de carénage ayant disparu dans l’opération ! Et celui qui se retrouve catapulté en 3e position, après avoir dépassé les deux frangins Espargaró, c’est Maverick Viñales ! Après avoir failli en Argentine, l’Espagnol tient enfin sa première chance de podium. Il parviendra jusqu’au bout à résister au retour de Dani Pedrosa et s’offre son premier podium, permettant également à Suzuki de renouer avec les honneurs ! Dans le temps restant, Jack Miller et Bradley Smith vont également chuter tandis que la toute fin de course sera marqué par la lutte entre Danilo Petrucci, enfin de retour, et Héctor Barberá pour la 7e place, et la place de première Ducati à l’arrivée ! Notons également les 9e et 10e places des pilotes Aprilia…

Et Loris Baz dans tout cela ? Auteur d’une course transparente, en difficulté avec les réglages de sa Ducati depuis le samedi, il n’a pas réussi à suivre le rythme des autres pilotes. Mais, ayant réussi à terminer sur ses roues, il termine 12e devant Marc Márquez, lequel marque trois points probablement précieux pour le championnat.

Au classement général, Jorge Lorenzo profite de sa victoire pour prendre le commandement, devant Marc Márquez et Valentino Rossi. Maverick Viñales asse Pol Espargaró et se rapproche de Dani Pedrosa, qui est toujours le quatrième homme. Enfin, il est à noter qu’avec 48 points à eux deux, les officiels Ducati sont tout juste devant les deux pilotes Aprilia, qui comptabilisent 44 points. Un début de saison aussi bon en termes de performances brutes que catastrophique sur un plan comptable, avec de trop nombreux abandons… La marque de Bologne doit se ressaisir, car Suzuki est en passe de passer 3e au championnat constructeurs (le team Suzuki Ecstar est d’ores et déjà 3e des teams, devant Tech 3, Ducati étant 5e quasiment à égalité de points avec Avintia) !

Résultat du GP de France MotoGP (28 tours) :

1. Jorge Lorenzo (99), Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha M1, 43’51.290
2. Valentino Rossi (46), Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha M1, + 10.654
3. Maverick Viñales (25), Team Suzuki Ecstar, Suzuki GSX-RR, + 14.177
4. Dani Pedrosa (26), Repsol Honda Team, Honda RC213V, + 18.719
5. Pol Espargaró (44), Monster Yamaha Tech 3, Yamaha M1, + 24.931
6. Aleix Espargaró (41), Team Suzuki Ecstar, Suzuki GSX-RR, + 32.921
7. Danilo Petrucci (9), Octo Pramac Yakhnich, Ducati GP15, + 38.251
8. Héctor Barberá (8), Avintia Racing, Ducati GP14.2, + 38.504
9. Álvaro Bautista (19), Aprilia Racing Team Gresini, Aprilia RS-GP, + 48.536
10. Stefan Bradl (6), Aprilia Racing Team Gresini, Aprilia RS-GP, + 54.502
11. Eugene Laverty (50), Aspar MotoGP Team, Ducati GP14.2, + 1’02.677
12. Loris Baz (76), Avintia Racing, Ducati GP14.2, + 1’07.658
13. Marc Márquez (93), Repsol Honda Team, Honda RC213V, + 1 tour
Non classés :
Bradley Smith (38), Monster Yamaha Tech 3, Yamaha M1, + 9 tours
Jack Miller (43), Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Honda RC213V, + 11 tours
Andrea Dovizioso (4), Ducati Team, Ducati GP16, + 13 tours
Andrea Iannone (29), Ducati Team, Ducati GP16, + 17 tours
Tito Rabat (53), Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Honda RC213V, + 21 tours
Cal Crutchlow (35), LCR Honda, Honda RC213V, + 22 tours
Yonny Hernández (68), Aspar MotoGP Team, Ducati GP14.2, + 22 tours
Scott Redding (45), Octo Pramac Yakhnich, Ducati GP15, + 23 tours

Classement général après 5 courses :

1. Jorge Lorenzo, 90 points ▲ +1
2. Marc Márquez, 85 points ▼ -1
3. Valentino Rossi, 78 points
4. Dani Pedrosa, 53 points
5. Maverick Viñales, 49 points ▲ +1
6. Pol Espargaró, 47 points ▼ -1
7. Aleix Espargaró, 42 points
8. Héctor Barberá, 39 points
9. Eugene Laverty, 33 points
10. Andrea Iannone, 25 points
11. Andrea Dovizioso, 23 points
12. Stefan Bradl, 23 points ▲ +1
13. Álvaro Bautista, 21 points ▲ +2
14. Bradley Smith, 20 points ▼ -1
15. Scott Redding, 16 points ▼ -1
16. Michele Pirro, 12 points
17. Tito Rabat, 11 points
18. Danilo Petrucci, 9 points
19. Loris Baz, 8 points
20. Cal Crutchlow, 5 points ▼ -2
21. Yonny Hernández, 3 points ▼ -1
22. Jack Miller, 2 points ▼ -1

Par Agora Moto, photos motogp.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*