Gants

30 avril 2015

Essai gants Ixon Pro Apex 2 HP

Essai Gants Ixon Pro Apex 2 HP

Un peu court, jeune homme…

Essayés au cœur de l’hiver, les Ixon Pro Apex 2 HP ont essuyé toutes les conditions possible sans faiblir. Leur seul défaut ? La manchette, ces gants n’ayant absolument pas le bras long…

Les finitions de ces gants Ixon sont soignées, avec logos un peu partout, liseré jaune fluo... Le rapport qualité/prix est à leur avantage !

Les finitions de ces gants Ixon sont soignées, avec logos un peu partout, liseré jaune fluo… Le rapport qualité/prix est à leur avantage !

Pour ces gants on aurait pu dire bien des choses en somme. Mais on se contentera de faire…un peu court. Loin de nous l’idée de les descendre après le savoir relevés (les gants), toutefois. Car ces Ixon sont loin d’être mauvais ! Les Pro Apex 2 HP sont les derniers gants sport hiver de la marque française, et nous les avons testés cet hiver, lorsque les températures étaient au plus bas. Leur notice explicative les range dans la catégorie « très chaud » de chez Ixon. Et force est de leur reconnaître cette qualité : ils sont effectivement « très chauds ». Dès le premier enfilage, la sensation de douceur de la garniture laisse présager du meilleur. Confortables, ces gants ont de plus un aspect particulièrement soigné avec de nombreuses finitions agréables (petit logo par-ci, tour de l’ouverture par-là…). Bref, bien sympathiques ces Pro Apex ! Allez hop, on va les tester en dynamique ! Pas de bol, il pleut… Ah, cool, il pleut !

On enfile le blouson, on enfile les gants…et c’est le drame. Sportifs ? Assurément, leur coupe en témoigne… Doigts légèrement formés, renfort proéminent sur le dessus des articulations, ça sent la course sous la neige ! Le problème de ces Ixon Pro Apex 2 HP est qu’ils ont manifestement été étudiés pour passer par-dessus la manche d’un blouson sportif, en cuir de préférence. Une manche longue et au poignet très fin, car la manchette est courte et étroite. Il est très difficile de glisser une manche dans la manchette pour éviter de faire manche à air (par – 2°, c’est pas génial), à fortiori s’il s’agit d’un blouson hiver avec une grosse doublure bien chaude. On finit par se faire à cette lutte à chaque enfilage pour glisser cette satanée manchette (pourtant qualifiée de « longue » par Ixon), mais c’est dommage…

Toucher sensitif

Belle protection du poignet, relativement rare à ce niveau de prix.

Belle protection du poignet, relativement rare à ce niveau de prix.

Dommage, car hormis ce petit détail pensé pour les plus sportifs, le Pro Apex a tout bon. Le confort est tout à fait honorable, même si la boucle de serrage du poignet peut finir par être en appui sr la base du pouce, selon le réglage. Du côté des performances hivernales, on flirte avec l’exploit. Parfaitement étanches, ces gants sont exceptionnellement chauds et coupe-vent. Même après un roulage prolongé, aucune déperdition de chaleur n’est à craindre au niveau des mains. En revanche, et c’est là le revers de cette performance, ces gants Ixon sont vite insupportables dès que le climat se radoucit. On transpire vite, la doublure interne a tendance à coller aux doigts et il devient alors urgent de se rabattre sur quelque chose de plus léger. Quand on dit radoucir, 10° suffisent !

Le credo de ces gants Ixon, c’est l’hiver bien rude. Côté protection, la marque française est également à la page, avec une énorme coque sur les articulations qui n’altère pas le confort, des renforts sur les phalanges, ainsi qu’une coque au niveau du scaphoïde (bien vu !) et un renfort en cuir artificiel (chamude) sur la paume. On aurait toutefois apprécié que cette sur-épaisseur de cuir se prolonge sur toute la tranche de l’auriculaire, ce dernier étant plus exposé. Enfin, cerise sur le gâteau, les deux index sont équipés du système Sensitive Touch System, qui permet d’utiliser un smartphone (à l’arrêt, rappelons-le) sans quitter les gants et donc sans exposer ses doigts à l’engelure qui guette… Testé et approuvé, avec une sensibilité certaine. En revanche, pas la moindre raclette pour évacuer l’eau sur l’écran.

Proposés à un tarif très raisonnable, ces gants Ixon frôlent le sans-faute, à condition de s’adapter à une coupe sportive revendiquée. Si cet « écueil » ne vous arrête pas, ces gants seront de parfaits compagnons pour l’hiver. Sinon, passez votre chemin…

ON AIME : ON N’AIME PAS :
+ Le confort très honorable pour un gant « sportif » – La manchette vraiment trop courte
+ Les prestations hivernales face à la pluie et au froid – La boucle de serrage du poignet à la base du pouce
+ Le tarif modéré
+ La possibilité de manipuler un smartphone sans retirer le gant

 

FICHE TECHNIQUE

Gants hiver en cuir et textile, renfort paume en chamude, doublure hiver avec thermo-aluminium sur le dessus, membrane étanche et respirante Hipora, manchette longue en néoprène avec serrage velcro, serrage poignet par velcro et elastique, coque de protection sur le dos de la main et slider en bas de paume, Sensitive Touch System avec index du gant compatible avec écrans tactiles, homologation EPI de catégorie 2.
Du XS au 3XL, en noir, noir/jaune ou noir/rouge.

TARIF

89 €

NOTES

Finition : 9/10
Enfilage : 5/10
Confort : 8/10
Toucher des commandes : 9/10
Étanchéité : 9/10
Protection : 9/10
Rapport qualité/prix : 7/10

NOTE GLOBALE

8/10

Par Simon Palatchi, texte et photos